• Fri. Dec 9th, 2022

mastipico

Music is life

Qui était Frédéric Chopin ? 10 anecdotes sur ce pianiste de génie

Bymastipico

Oct 29, 2022


Près de deux siècles après sa mort, Frédéric Chopin (1810-1849) reste l’un des pianistes et l’un des compositeurs les plus célèbres. Mais connaissez-vous bien Chopin ? Saviez-vous par exemple que ce génie de la musique était un grand timide qui n’aimait pas se produire devant la foule, ou encore que son cœur est conservé dans du Cognac ?!

Re-découvrez Frédéric Chopin avec 10 anecdotes insolites que vous ignoriez peut-être !

Décryptez l’œuvre de Chopin lors d’un concert pédagogique

Comment Chopin a-t-il construit ses partitions ? Le piano a été son instrument privilégié pour traduire les sentiments. Avec ses concertos pour piano, il a déployé toute une palette de sensations comme dans le Concerto n°2 op 21 qui évoque un amour de jeunesse resté secret.

Le samedi 19 novembre à 18h, le chef d’orchestre Matthieu Herzog accompagné de son orchestre Appassionato et du pianiste Nathanaël Gouin, vous proposent un concert didactique pour entrer dans la fabrique des émotions de Chopin.

Laissez de côté vos préjugés sur la musique classique et apprenez à déchiffrer l’œuvre de Chopin dans ce concert original de 1h15 à déguster juste avant l’apéro !

Le chef d’orchestre Mathieu Herzog et l’orchestre Appassionato © DR

On a un doute sur sa date de naissance

L’acte de naissance et l’acte de baptême de Frédéric Chopin indiquent la date du 22 février 1810. En revanche, la famille Chopin fêtait toujours l’anniversaire le 1er mars de la même année. Il subsiste donc toujours un doute sur la date de naissance du compositeur.

Il composait déjà à l’âge de 7 ans

Chopin
Fryderyk Chopin en 1829 (19 ans)

Les talents musicaux de Chopin ont très tôt été remarqués : à 7 ans il composait déjà, à 8 ans il se produisait en concert et à 15 ans il reçut le titre de « Premier pianiste de la ville » de Varsovie.

En revanche, et à l’inverse de Mozart que le père emmena en tournée en Europe dès le plus jeune âge, Chopin a pu profiter de son enfance. Il a grandi à Varsovie, en Pologne, a fréquenté des amis de son âge et a profité de vacances paisibles.

Il a dû quitter la Pologne

A la fin des années 1820, Chopin se sent à l’étroit à Varsovie, il souhaite confronter sa musique au public de Vienne et de Paris. Après de courts séjours à Vienne et Berlin, il quitte la Pologne en 1830 pour retourner à Vienne puis, l’année suivante, à Paris.

L’année 1830 est également marquée par le début de l’insurrection de Varsovie avec le soulèvement du peuple contre la domination Russe. Chopin ne retournera plus jamais dans sa ville natale même s’il gardera un profond attachement pour la Pologne.

Visage de Frédéric Chopin

Quel visage avait Frédéric Chopin ?

A partir d’un scan 3D du masque mortuaire de Frédéric Chopin, l’artiste Hadi Karimi a pu réaliser un portrait réaliste en images de synthèse du visage du pianiste !

Il a eu 150 élèves

Chopin vivait une vie mondaine en donnant des représentations auprès d’aristocrates ou bien des leçons de piano à des enfants de riches familles. Il eut ainsi quelques 150 élèves !

Pour autant, il donna aussi des cours gratuitement pour des élèves plus modestes mais talentueux.

Il était ami avec Delacroix

A Paris, il se lie d’amitié avec Eugène Delacroix, le célèbre peintre de La Liberté Guidant le Peuple. Delacroix exécutera d’ailleurs un portrait de Frédéric Chopin, conservé au musée du Louvre.

Portrait de Frédéric Chopin par Eugène Delacroix, vers 1838, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques

Il ne jurait que par le piano

Si d’autres compositeurs ont tâté de plusieurs instruments, la plupart des œuvres de Chopin en revanche sont dédiées uniquement au piano. Attiré ni par le lyrique, ni par le classique, il a cherché à développer son propre style en explorant toutes les possibilités qu’offrait le piano.

Ses fiançailles ont tourné court

Portrait de Frédéric Chopin par sa fiancée Maria Wodzińska, en 1835

Il vécut un amour platonique avec Maria Wodzińska, une amie d’enfance avec qui il se fiançât. Mais les parents de la jeune fille réprouvèrent cette relation et le mariage n’eut jamais lieu.

Suite à cette histoire malheureuse, Chopin composa la Valse en la bémol majeur n°1 opus 69, dite aussi « Valse de l’adieu »

Il a eu une relation avec George Sand… mais ce n’était pas gagné !

Peu après, il fit la rencontre de George Sand mais leurs premiers échanges ne furent pas des plus agréables. Chopin écrira à propos de George Sand « Qu’elle est antipathique, cette Sand ! Est-ce bien une femme ? J’arrive à en douter ».

Pourtant, ils se fréquenteront de plus en plus souvent jusqu’à vivre ensemble. Ils resteront amants pendants 9 ans, entre 1838 et 1847. C’est d’ailleurs dans la maison de l’écrivaine, à Nohant dans le Berry, qu’il composa près des deux tiers de son œuvre.

Maison de George Sand à Nohant

C’était un grand timide

Chopin souffrait d’un grand trac. A son ami et confident Liszt, il écrivit : « Je ne suis pas propre à donner des concerts, moi que le public intimide ». Il préfère jouer pour ses amis, en petit comité. George Sand témoignait dans une lettre :

« Il ne veut pas d’affiches, il ne veut pas de programmes, il ne veut pas de trop nombreux public. Il ne veut pas qu’on en parle. Il est effrayé de tant de choses, que je lui propose de jouer sans chandelles, sans auditeurs, sur un piano muet. »

Son cœur est conservé dans du cognac

Atteint de tuberculose, Chopin s’éteint le 17 octobre 1849, à l’âge de 39 ans, dans un appartement de la Place Vendôme. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise mais, conformément à ses dernières volontés, son cœur est ramené à Varsovie.

Il est conservé dans une urne de cristal remplie de Cognac, préservée dans un pilier de l’église Sainte-Croix.


Apprenez à déchiffre l’œuvre de Chopin dans un concert-découverte à La Seine Musicale

Si vous pensez que la musique classique n’est pas faite pour vous ou qu’il s’agit d’un genre trop coincé, mettez de côté les préjugés et laissez-vous porter par ce concert pédagogique proposé à l’heure de l’apéro pour bien commencer la soirée entre amis ou en famille, le samedi 19 novembre à 18h.

Pendant 1h15, le chef d’orchestre Mathieu Herzog accompagné de son orchestre Appassionato et du pianiste Nathanaël Gouin, vous feront découvrir comment Chopin a conçu ses partitions, et tout particulièrement le concerto n°2 op 21 dédié à un amour de jeunesse gardé secret.

L’auditorium de La Seine Musicale, photographie de Ludwig Favre

LIRE AUSSI : Choisissez votre prochain spectacle, découvrez la saison 2022 de La Seine Musicale


Article réalisé en partenariat avec La Seine Musicale


Do you like Antoine Vitek’s articles? Follow on social!



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.