• Fri. Dec 9th, 2022

mastipico

Music is life

[Critique] «Mozart: Piano Concertos K. 271 456», Kristian Bezuidenhout

Bymastipico

Nov 25, 2022


Pour qui s’intéresse au pianoforte dans Mozart, les disques de Kristian Bezuidenhout sont souvent captivants. Il joue ici sur une copie d’un instrument du maître Walter réalisée par Paul McNulty, le facteur qu’apprécie aussi Ronald Brautigam. Cet enregistrement se distingue par ses dimensions très « salon princier », avec un orchestre de 23 musiciens seulement. Cette caractéristique est rendue avec justesse par les techniciens Martin Sauer et Tobias Lehmann, qui ne cherchent jamais à grossir le son ni à lui donner un halo de salle de concert. Le positionnement du soliste dans le groupe est parfait. On est donc tout à fait dans une esthétique « post-fils-de-Bach » avec pourtant une expressivité très sensible (mais CPE Bach n’avait-il pas inventé l’Empfindsamkeit — sensibilité — en musique, justement ?) qui se traduit dans un épisode central du Concerto no 9 « Jeune homme » absolument magique. Ce Concerto no 9 s’impose dans les grandes versions sur pianoforte. Le 18e Concerto bien équilibré, avec de beaux bois anciens, se distingue par des cadences de Bezuidenhout lui-même.

Cliquez ici pour découvrir un extrait.

Mozart

★★★★

Classique

K. Bezuiden-hout, Freiburger Barockor-chester, HM HMM 902 332

À voir en vidéo





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.